La sortie de notre troisième livre familial sur le thème de l’écologie (Petits héros de la planète – Mes 21 défis super-écolos), celui-ci à destination des 7-12 ans et coécrit avec nos deux aînés, est l’occasion pour moi de vous interpeller sur le lien, pas forcément immédiat, entre l’écologie et les Ressources Humaines.

 

Où est l’Homme dans l’écologie?

Cette première question a son importance. En effet, deux conceptions de l’écologie s’opposent : une vision de l’écologie, portée par certains courants, où l’Homme est l’ennemi de la nature et doit donc être combattu ; et une autre vision que l’on retrouve notamment lorsque l’on parle d’écologie humaine ou d’écologie intégrale, où il s’agit de préserver la Terre et tous ses habitants, à commencer par l’Homme lui-même, et bien qu’il agisse trop souvent comme un prédateur.

 

L’Homme comme ressource?

La deuxième clé est peut-être celle de la question de la place de l’Homme. Est-ce que l’Homme est une ressource, ce qui nous amène à parler de Ressources Humaines, où est-ce que l’Homme est bien plus que cela, comme le pense François Michelin : « Nous ne sommes pas des ressources humaines, nous sommes des hommes pleins de ressources, ça n’a rien à voir! » ?

Si l’Homme est plus qu’une ressource, alors une question fondamentale se pose : comment réordonner le travail à l’Homme et à sa réalisation, qu’il devienne ainsi libre co-créateur d’un monde dont il est dépositaire? On comprend là que c’est une question profondément écologique, à laquelle j’ai modestement choisi de contribuer en l’inscrivant dans mes statuts comme étant ma mission d’entreprise.

 

Et si à l’inverse, l’Homme est une ressource, alors se pose la question de la manière dont doit se gérer cette ressource. Et dès lors, pourquoi pas oser parler d’économie circulaire? Derrière cela, il s’agit alors de faire vivre cette ressource tout au long de son cycle de vie, du recrutement du collaborateur à son départ et à son réemploi, en passant par le développement de ses compétences. Ecologie et Ressources Humaines se rencontrent : recrutement, développement des compétences, formation, engagement des collaborateurs, accompagnement des projets professionnels, etc. Autant de lieux où prendre soin de l’Homme et ainsi éviter d’en faire un déchet.

 

Reconnecter l’Homme à la terre?

Dans ces deux perspectives, il est clair pour moi que l’une des questions qui va se poser de plus en plus pour les entreprises est celle du rapport des collaborateurs à la terre. On parle bien sûr déjà de Qualité de Vie au Travail, et les employeurs se donnent de plus en plus de moyens pour soigner l’environnement de travail de leurs collaborateurs. De mon point de vue cependant, deux points semblent profondément à transformer. D’abord la question du rythme de travail, en témoigne les problématiques de burn-out comme de bore-out. Il s’agit ici de permettre à chacun de retrouver un rythme sain, naturel… biologique en fait. Les questions de pauses ou de siestes se retrouvent dans cette catégorie, mais force est de constater qu’elles ne dépassent pas franchement le stade du fantasme aujourd’hui. Ensuite de permettre à chacun de retrouver le sens de la terre. A proprement parler de reconnecter ses mains et ses pieds à un environnement naturel, dont les sièges sociaux nous coupent trop souvent. On évoque pourquoi pas ici les questions de verdure, de marches, de réunions en plein air, et même de potagers.

On voit bien que ces sujets font encore sourire, mais ma conviction m’amène à penser que cette question s’imposera à nos organisations dans les années à venir.

 

Finalement, une question de sens…

En conclusion, à l’heure où s’est posée pour moi la question du sens à donner à mon travail, et alors que la question écologique nous anime en famille depuis quelques années, ce sont les Ressources Humaines qui se sont imposées à moi, avec l’idée de porter cette voix un peu originale du lien entre l’homme et l’environnement. Cet article n’est bien sûr pas exhaustif, et toutes vos contributions seront les bienvenues. Quelle belle matière sur laquelle échanger!